3D in a browser or a browser in 3D

La question semble stupide, mais elle est vraiment au goût du jour…
Devons nous quitter notre browser (Firefox, IE, Chrome…) pour évoluer dans les mondes virtuels, quitte à les émuler à l’intérieur, ou devons nous plutôt envisager de rester dans le browser pour entrer dans des mondes 3D (sous forme de plugins).
Les deux solutions ont forcement leurs points forts et leur points faible.
Il est certain que dans tout les cas, pour exploiter les capacités actuelles de nos technologies, le téléchargement d’un soft (plugin ou client externe) est obligatoire.
Pour l’adoption au plus grand nombre, il serait recommandable que ce soft soit le plus répandu et/ou le plus léger possible.

Pour les solution “World in a browser” nous avons :
Le flash – très répandu, pas encore top niveau 3D, peu optimisé pour la création d’application MMO
Unity3D / ShiVa – plutot léger, belles spécificités technologiques (graphique, physique, scripts…), assez optimisé pour la création d’application MMO
Web.Alive – pas trop lourd, spécificités impressionnantes (Unreal Engine 2.5), bonne interactivité avec le browser, pas encore multi-plateforme, tres optimisé pour la création d’application MMO
Pleins d’autres et encore, j’en oublie…

Pour les solution “Browser in a 3Dclient” nous avons :
Solipsis – bonne implantation du browser Firefox inworld, interactivité totale, flash, ajax, javascript…
Bigworld 2.0 – bonne implantation du browser on a prim, interactivité totale, flash, ajax, javascript… , implantation de service IM inworld (msn, jabber…)
RealXtend – HTML & Flash on a texture, pas d’interactivité, implantation de Skype inworld
Plein d’autres, dont certain que j’oublie délibérément 🙂

Le probleme du “browser in a world” est double :
La première c’est d’avoir pensé à pouvoir agir à l’intérieur d’une texture (Avoir la main dans une dimension supérieur à celle dans le monde, comme notre main attaché à la souris en RL).
La seconde est la diffusion de nos actions au reste du monde. Pour l’instant, les browsers les plus interactifs (solipsis, bigworld…) n’offre aucune façon de synchroniser son browser avec son voisin. Donc à moins de passer par un service de travail collaboratif, et de partager le document avec tous les gens connecté (ou alors en mode public sur certain services), utiliser un browser depuis un monde n’a rien de plus intéressant que le fait de pas devoir quitter son application pour surfer (mais on utilise tous tellement d’applications, que c’est pas forcement un argument très valable).
Sinon la solution est de passer par un système VNC, et tous être connecté sur un même navigateur (ou autres applications). Mais j’imagine mal ce système sur un gros déploiement (genre +100 utilisateurs).

L’autre grand courant de contenue web in a world, est l’utilisation du “Cloud” en implantant dans son monde des contenues de services web existant.
Pour l’instant c’est surtout limité aux textures, vidéos ou audio. Mais on peux imaginer des pdf, OoXML, Webcams, IM, applications web2.0…
Dans ce cas, citons :
Solipsis : URL comme texture, VLC in a world, full browser on a prim…
Twinity : URL comme texture, audio stream, Flash on a prim
Kaneva : Playlist Youtube  on an object, Widget Flash on an object
3DJay : URL comme texture, playlist audio / video depuis my flash fetish

Et forcement plein d’autres, mais vous avez l’habitude de mes restriction d’exemples. 

D’ailleurs en parlant d’exemples, allez voir ce site http://www.meta-mole.com/ ne le prenez pas comme un moteur de recherche à la google, mais plutôt comme un système comparatif des technologies existantes en “mondes virtuel”.  Ca m’a permis de (re)découvrir certaines plateformes qui ont pas mal évoluées

Leave a Reply